Recevoir les dernieres publications immobilieres Flux des nouveaux articles immobiliers Suivre les commentaires du blog immobilier Commentaires

Habiter les beaux quartiers



Nous connaissons tous le dicton « l’habit ne fait pas le moine ». Et bien a contrario, « l’habitat fait l’élite » comme le disent Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot, sociologues au CNRS.

Choisir un quartier calme d’abord

Pour faire court, les personnes qui peuvent choisir leur lieu d’habitation sont plus enclins à débourser pour une maison qui se situe dans un quartier paisible, calme et propre. Trop de circulation de passage entraine de la pollution, peut amener des défauts sur les constructions, et amènent potentiellement une population « indésirable ». Les quartiers les plus pauvres, avec un taux de criminalité plus grand, une population « moins désirable » sont souvent placés à proximité des chemins de fer et des industries polluantes (statistiquement, ces habitats sont plutôt concentrés au nord et à l’est des agglomérations). Toute personne vivant dans ces zones est perçu comme une mauvaise fréquentation par des familles riches qui ont l’intention de maintenir une réputation sans faille pour leur famille. Que leur fils ou fille vienne à se marier avec une personne des « mauvais quartiers » signifie à leurs yeux un véritable suicide social.

Les avantages d’acheter dans un quartier « délaissé »

Ce genre de réputation persiste encore pour un grand nombre de personnes. Toutefois, il faut bien reconnaître qu’il existe des avantages à vivre dans ces quartiers dits pauvres. D’une part, les prix à l’achat sont plus bas (ne croyez cependant pas réaliser un bon investissement immobilier si vous achetez pour faire une plus-value intéressante) et d’autre part, vous serez plus près des transports. On peut d’ailleurs constater une évolution des mentalités puisque les logements situés près des gares sont fortement recherchés de nos jours, et ne constituent plus des logements à fuir.

Données de cet article Habiter les beaux quartiers :
Date mercredi 17 août 2011
Rubrique Quelques trucs sur l'immobilier
Commentaires 2 Commentaires
Classes habiter pres d'un chemin de fer, vivre a barbes, habiter a cote des chemin de fer, habiter a cote d'un chemin de fer, beau quartier vivre agadir, vivre à côté d'un chemin de fer, vienne quartier mauais, voir immobilier fes un beau quartier, les quartiers riches de fes, bon et mauvais cartier a acheter, quartier riche fès, habiter sur chemin de fer, habiter près de vienne, bons quartiers a agadir pour vivre, mauvais quartier a vienne, habiter chemin fer, immobilier bons quartiers agadir, les meilleurs quartiers d'agadir, les bon quartier d'agadir, les plus mauvaises quartiers à, meilleurs quartiers fes, les mauvais quartier agadir, beau quartier de vienne, les mauvais quartier du 17, investir a barbes

Quelques recherches sur Habiter les beaux quartiers

Les visiteurs ont recherché habiter a cote des chemin de fer, habiter a cote d'un chemin de fer, beau quartier vivre agadir, vivre à côté d'un chemin de fer, vienne quartier mauais, voir immobilier fes un beau quartier, les quartiers riches de fes, bon et mauvais cartier a acheter, quartier riche fès, habiter sur chemin de fer, habiter près de vienne, bons quartiers a agadir pour vivre, mauvais quartier a vienne, habiter chemin fer, immobilier bons quartiers agadir, les meilleurs quartiers d'agadir, les bon quartier d'agadir, les plus mauvaises quartiers à, meilleurs quartiers fes, les mauvais quartier agadir, beau quartier de vienne, les mauvais quartier du 17, investir a barbes , habiter pres d'un chemin de fer, habiter barbes pour en savoir davantage sur Habiter les beaux quartiers.

Commentaires

2 Réponses à “Habiter les beaux quartiers”
  1. lasius7 dit :

    A noter qu’en plus, les quartiers « délaissés » sont plus vivants, on y croise plus de monde et ils sont généralement situés plus proche des commerces.

  2. Mondev dit :

    J’aime bien ton approche sur les avantages d’un quartier pauvre. Il est rare que quelqu’un aborde cette facette.

Exprimez-vous!

XHTML: Vous pouvez vous servir de ces tags HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>