Recevoir les dernieres publications immobilieres Flux des nouveaux articles immobiliers Suivre les commentaires du blog immobilier Commentaires

L’évolution du marché immobilier à Bordeaux



Depuis longtemps assoupie autour de son passé prestigieux, Bordeaux s’est éveillée rapidement au cours des dix dernières années et offre, désormais, l’opulence de ses charmes à une population de plus en plus attirée par son dynamisme et son urbanisation innovante. La réussite esthétique de la rénovation des façades du 18ème siècle fait du centre historique de la cité aquitaine un des joyaux du patrimoine architectural mondial. Habilement exploité, cet atout se conjugue à l’élan vers la modernité que constituent les grands projets de réaménagement de certains quartiers. Obtenir un crédit foncier à Bordeaux n’y est pas plus difficile qu’ailleurs et le marché immobilier fluctue en lien avec l’attractivité nouvelle que représentent ces pôles de développement.

Une demande variable pour les quartiers « historiques »

Pour les quartiers historiques, l’actualité de l’immobilier ne change guère : traditionnellement très convoités, les quartiers de l’hypercentre de Bordeaux continuent d’exercer leur attirance sur les acheteurs. Ainsi, le « Triangle d’Or », les Quinconces et le quartier Saint-Pierre bénéficient de leur réputation et de la qualité de leurs biens. Les Chartrons, domaine des antiquaires et des galeries d’art, garde une bonne image grâce à la proximité du tramway. Quoiqu’excentrés, Nansouty et Saint Genès avec leurs charmantes échoppes rencontrent des amateurs séduits par les prix et les facilités de transports. En revanche, le quartier très huppé de Caudéran, le « petit Neuilly », voit la demande immobilière diminuer au profit de quartiers plus directement tournés vers l’avenir. Quant au vieux quartier de Bacalan, il pourrait très vite profiter du futur aménagement des Bassins à flot et de la présence du nouveau pont Chaban-Delmas.

Des quartiers qui acquièrent une nouvelle vie

La requalification du populaire et bigarré quartier Saint-Michel laisse présager un grand succès pour ce territoire proche de la gare et du centre ville.
Au Nord de la cité, l’éco-quartier Ginko dispose de nombreux atouts : qualité environnementale, programme de commerces, écoles, bureaux. Ce pôle exerce une attraction indiscutable qui bénéficie aux territoires voisins tels que Bordeaux-Lac et Les Aubiers que l’arrivée du tramway a contribué à désenclaver.
Longtemps délaissée par les Bordelais, la rive droite connaît un nouvel essor avec l’aménagement du quartier Bastide. Le pont Chaban-Delmas joue un rôle important dans cette attractivité renouvelée et le futur pont Jean-Jacques Bosc achèvera la réinsertion de la rive droite à l’hypercentre. Les îlots Bastide-Brazza et Bastide-Niel ainsi que le quartier de la Benauge voient une augmentation importante de leurs attraits, grâce notamment à la restructuration des équipements de proximité et à la consolidation du réseau du tramway. Le passage d’une rive à l’autre ainsi facilité permet l’intégration des quartiers Bastide, La Bénauge et Bacalan dans un projet de grande ampleur : la réhabilitation des Bassins à flot.

Les Bassins à flot et Euratlantique : une impulsion conséquente pour l’immobilier à Bordeaux.

L’ambition portée par le quartier en devenir des Bassins à flot est d’être le trait d’union entre la rive gauche et la rive droite, entre le centre de Bordeaux et son agglomération. Le projet prévoit un maillage étroit de transports collectifs (bus et tramway) et la valorisation des déplacements doux. Le futur Centre Culturel et touristique du Vin et le Grand Port Maritime de Bordeaux constituent des pôles d’attraction encore renforcés par la construction de 5500 logements et l’installation de commerces et bureaux sur 100 000 m2.
Du côté de la gare Saint-Jean, l’aménagement urbain Euratlantique est dynamisé par l’arrivée prochaine du TGV reliant Bordeaux à Paris en deux heures. Les quartiers Saint-Jean et Belcier voient leur physionomie changer avec l’édification d’un grand centre d’affaires, l’élargissement du réseau du tramway, la construction de nombreux logements et des infrastructures nécessaires à la vie de quartier : écoles, crèches, commerces, services…

Ces deux grands projets font des quartiers qu’ils concernent des valeurs montantes dans le domaine de l’immobilier. Néanmoins la cohérence de l’ensemble du plan laisse présager que, même à un degré moindre, les territoires voisins bénéficieront également de cette impulsion audacieuse et innovante.

Données de cet article L’évolution du marché immobilier à Bordeaux :
Date lundi 21 juillet 2014
Rubrique Information immobilière
Commentaires 1 Commentaire
Classes evolution du marché immobilier bordeaux, evolution du marc he immobilier a bordeaux, evolution marche immobilier bordeaux, l'evolution touristique a bordeaux, evolution marché de l'immobilier bordeaux, marché de l'immobilier bordeaux articles

Quelques recherches sur L’évolution du marché immobilier à Bordeaux

Les visiteurs ont recherché evolution du marc he immobilier a bordeaux, evolution marche immobilier bordeaux, l'evolution touristique a bordeaux, evolution marché de l'immobilier bordeaux, evolution du marché immobilier bordeaux, marché de l'immobilier bordeaux articles pour en savoir davantage sur L’évolution du marché immobilier à Bordeaux.

Commentaires

Une réponse à “L’évolution du marché immobilier à Bordeaux”
  1. Eric dit :

    Merci pour cet article intéressant qui décrit un peu la ville de Bordeaux, je compte justement m’y installer très prochainement.

Exprimez-vous!

XHTML: Vous pouvez vous servir de ces tags HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>