Recevoir les dernieres publications immobilieres Flux des nouveaux articles immobiliers Suivre les commentaires du blog immobilier Commentaires

Profiter des prix bas de l’immobilier à Reims



La crise qui a touché le secteur de l’immobilier en France tend à entraîner une baisse des prix de l’ancien dans la ville de Reims. Selon les analyses délivrées par l’Insee, Reims n’est pas la seule localité où l’on pourra profiter de la fonte des prix cette année.

Reims, pour une acquisition immobilière rentable

La ville historique ne reste pas figée. La communauté fait preuve d’un grand dynamisme, et prévoit de nombreux projets d’aménagements. Malgré cela, la ville se présente comme une localité où les prix de l’immobilier fondent littéralement, comme à Marseille ou encore à Nice. Dans le centre-ville, les prix restent relativement élevés. Si l’on veut acquérir une maison de qualité, près de la cathédrale historique ou du cours Langlet, il faudra situer le prix du mètre carré entre 2 500 € et 3 000 €. Le boulevard de la Paix et la Rue des Moissons sont aussi très prisés. Toutefois, même si ces prix semblent élevés, il faut se rappeler que dans certaines grandes villes, comme Paris, le prix moyen du mètre carré dans le centre-ville frôle les 5 000 €, voire bien plus. Pour trouver vraiment moins cher à Reims, on pourra inspecter les périphéries. Vers Cernay ou Jean-Jaurès, on peut trouver un bien immobilier à rénover au prix de 1 800 € le mètre carré. En fait, dès qu’on s’éloigne de l’hypercentre, les tarifs chutent de manière étonnante. En périphérie, dans les secteurs attractifs, le prix du mètre carré varie entre 1600 € et 2 000 €. Les agglomérations comme Bezannes, Betheny ou Cormontreuil offrent d’excellentes opportunités. On peut y trouver des maisons à moins de 200 000 €. Pour trouver de bonnes affaires, il faut regarder les offres de Logic-Immo de la trentaine d’agences immobilières de Reims qu’elles proposent en ligne ou directement dans leurs vitrines en agences.

Une diminution nette des biens immobiliers anciens

On peut profiter de cette baisse de l’immobilier dans d’autres villes françaises ; à savoir Toulon, Grenoble, Toulouse ou encore Nantes. La chute des prix y sont de – 1 % à -5 %. Cependant, les meilleures affaires se concluent à Saint-Étienne. Dans l’agglomération, la baisse des tarifs enregistrée est de – 10,9 % ; une diminution historique dont il faut absolument profiter. De manière générale, on a pu remarquer une stabilité du prix de l’immobilier dans l’Hexagone. C’est, particulièrement, le cas pour les appartements. Pour les maisons, une légère chute de – 0,7 % a été enregistrée. Pour les autres catégories, la baisse notée est de – 0,4 %. Une chose est sûre, le prix de l’immobilier ancien devrait encore diminuer, dans le courant de l’année. Les plus optimistes prévoient un repli de 5 à 10 %, pour cette catégorie de biens. Cette diminution s’explique par une disparition des acheteurs, malgré le taux d’intérêt avantageux des crédits immobiliers. C’est en tout cas le résultat apporté par l’ITI (indicateur de tension immobilière) du site Meilleursagents.com.

À Reims, le prix du bâti ancien est particulièrement attractif dans La Neuvillette. Le tarif moyen du mètre carré y est de 1 700 €. Sainte Anne et Cernay affichent aussi des prix abordables.

Données de cet article Profiter des prix bas de l’immobilier à Reims :
Date mercredi 2 avril 2014
Rubrique Achat immobilier
Commentaires Aucun
Classes Pas de classe en relation avec Profiter des prix bas de l’immobilier à Reims.

Quelques recherches sur Profiter des prix bas de l’immobilier à Reims

Pas encore de recherche sur Profiter des prix bas de l’immobilier à Reims.

Exprimez-vous!

XHTML: Vous pouvez vous servir de ces tags HTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>